Le Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de l'Est lyonnais

pour satisfaire les besoins en eau de tous sans porter d'atteinte irréversible à l’environnement…

Définir des objectifs et créer des règles pour une gestion de l'eau cohérente, c'est l'ambition du SAGE Est lyonnais.

Dans un territoire péri-urbain dont le sous-sol renferme des nappes à préserver, les prélèvements sont nombreux et l'occupation du sol fait peser des risques sur la qualité de l'eau. Un tel contexte exige de rassembler les acteurs de l'eau autour d'un projet commun permettant de mieux connaître, protéger et gérer les ressources :

le SAGE.

Lire la suite de Le SAGE de l'Est lyonnais
Afficher l'emplacement du SAGE Territoire du SAGE Est lyonnais

Les différents usages qui dépendent de la nappe :

Considéré comme usage prioritaire et largement incompressible, environ 106 millions de m³ sont prélevés annuellement dans les eaux souterraines.

La moitié du territoire est occupée par des terres agricoles, exploitée principalement pour la culture céréalière. Les agriculteurs ont recours à l’irrigation pour faire face aux déficits pluviométriques, soit un peu plus de 12 millions de m³ par an. Ce contexte agricole est source de pollution diffuse en nitrates et pesticides.

D’importants pôles industriels (métallurgie, chimie, manufacture…) sont présents en aval des couloirs fluvio-glaciaires. Les nappes leur fournissent en moyenne 4 millions de m³ d’eau par an. Ces pôles constituent un risque vis-à-vis de la pollution des eaux par les micropolluants comme les solvants chlorés.

Actualité

Publié le 15/02

Gestion quantitative : la concertation avance !

Afin de poursuivre le travail de répartition des volumes prélevables dans les couloirs de l'Est lyonnais, le SAGE a organisé le 11 février, un atelier de concertation regroupant une trentaine d'usagers de la nappe.

Les premiers résultats de l'étude socio-économique mené par BRL ingénierie ont été présentés. L'après midi, les ateliers ont permis d'aborder la construction des scénarios de réduction des prélèvements sur les couloirs de Décines et Heyrieux.

Vous pouvez demander par mail les conclusions de ces ateliers à c.briand-ponzetto@rhone.fr.